Tout ce qu'il faut savoir sur la protection antichute pour votre nacelle élévatrice

En travaillant avec une nacelle élévatrice, une protection antichute est indispensable. Les nacelles élévatrices sont mobiles et rapides, mais aussi dangereuses lorsque vous ne prenez pas les mesures nécessaires. Une protection antichute vous permet d'explorer des hauteurs en toute sécurité, sans blessures ou autres dommages corporels. Elle arrête la chute et réduit ainsi la gravité des conséquences.

QU'EST-CE QU'UNE PROTECTION ANTICHUTE ?

Une protection antichute donne à vous et à vos collaborateurs la liberté de mouvement nécessaire afin de mener à bien les tâches. En outre, elle vous protège si vous faites une chute. La protection antichute est un équipement de protection individuelle (EPI) qui consiste dans les parties suivantes :

  • harnais antichute complet (A)
  • dispositifs d'ancrage (B)
  • connecteurs (C)

Un harnais antichute complet ou harnais de sécurité constitue le premier élément du processus de protection. Il maintient vous et votre collaborateur pendant et après une chute. Portez toujours un harnais dans les environnements présentant un risque de chute. Le type dépend du genre de travail. L'emplacement du connecteur, par exemple, a une grande influence sur la liberté de mouvement. Mais, il y a aussi d'autres facteurs qui peuvent jouer un rôle dans le choix du harnais, tels que des accessoires, la durée de vie et l'élasticité du harnais, sa résistance à l'huile et aux graisses …

La manière sur laquelle vous mettez un tel harnais est également très spécifique. Contrôlez toujours les indicateurs de chute pour vous assurer que le harnais est en bon état. Découvrez comment il faut le faire et quelles sont les autres étapes que vous devez parcourir dans ce film.

Les dispositifs d'ancrage raccordent le connecteur avec le point de déconnexion. Ces points d'ancrage servent de fixation du système de sécurité. Un exemple en est le système de rails horizontal.

Les connecteurs raccordent le harnais avec le dispositif d'ancrage. Un exemple en est le sangle d'absorption de choc. Si l'un des trois éléments précités manque ou n'est pas assez solide, la sécurité n'est plus assurée.

QUELLE LÉGISLATION Y A-T-IL CONCERNANT LA PROTECTION ANTICHUTE POUR NACELLES ÉLÉVATRICES?

La législation européenne déclare qu'il est nécessaire de prendre des mesures de protection en travaillant en hauteur. De plus, le manuel d'utilisation d'équipements de travail doit toujours être strictement suivi. Presque tous les fabricants de nacelles élévatrices imposent dans leur manuel d'utilisation une protection antichute. Elle est donc bien obligatoire en travaillant avec une nacelle élévatrice.

La plupart des pays européens ont également leur propre législation nationale concernant les travaux en hauteur. Elle décrit à partir de quelle hauteur prendre des mesures est nécessaire. Ce niveau diffère d'un pays à l'autre. En Belgique, c'est à partir de 2 mètres, aux Pays-Bas à partir de 2,5 mètres et en France, il n'y a même pas de hauteur minimale. En France encore, dès qu'il y ait un risque de chute, une telle protection est obligatoire.

Des lois s'appliquent également à l'inspection d'une protection antichute. Elles prescrivent que votre protection antichute doit être régulièrement inspectée, selon la législation en vigueur dans votre pays. En Belgique, par exemple, c'est au moins une fois par an. Après une chute, vous devez soumettre l'équipement à un nouveau contrôle. Ensuite, vous devez faire réparer et ré-inspecter la protection antichute.

FORMATION PROTECTION ANTICHUTE

Vous êtes vous-même responsable de créer un environnement sûr. Sous la devise 'Mieux vaut prévenir que guérir', nous vous recommandons de toujours prévoir les formations nécessaires. TVH Academy organise une formation d'opérateur sur nacelles élévatrices générale, dans laquelle les sujets de sécurité et protection antichute sont discutés. 

Même après une formation solide, il est d'une importance essentielle de rester vigilant. Sur le lieu de travail, des pictogrammes peuvent servir de rappel.

QUE FAIRE SI ÇA TOURNE MAL?

Si vous chutez quand même de la nacelle élévatrice, vous pouvez rester suspendu verticalement pendant 15 à 20 minutes seulement sans conséquences graves. Après cette période, l'alimentation sanguine à hauteur des jambes est coupée, ce qui peut mener à un traumatisme de suspension ou le Harness Suspension Trauma (HST) et, au pire, à la mort.

Outre une protection antichute, un plan d'évacuation est également essentiel pour une utilisation sûre d'une nacelle élévatrice. Ne travaillez donc jamais tout seul avec une nacelle élévatrice ! Faites toujours en sorte qu'un collègue soit tout près, qui peut vous évacuer ou votre collaborateur en cas de chute.

Non seulement une protection antichute et un plan d'évacuation aident vous et vos collaborateurs à travailler en toute sécurité avec une nacelle élévatrice. Une inspection de la nacelle élévatrice et de l'atelier constitue en effet également un élément important. Mais ce n'est pas tout : découvrez ici 7 conseils pour travailler en hauteur en toute sécurité.

 

Soyez prudent !
Ingeborg, blogueuse TVH

Pouvons-nous vous aider?

Si vous avez des questions, veuillez remplir le formulaire.